Portrait ROB KIRKELS


Portrait ROB KIRKELS

Mon approche par rapport aux stages

Même si je préfère accompagner des stages de plus longue durée, j’encadre avec plaisir des stages qui ne durent qu’une semaine. Je trouve qu’il est très important de pouvoir prendre du recul, de laisser reposer, mûrir la pièce et de reprendre le travail. En outre, il y aura plus de temps pour la création d’une œuvre. Toutes les disciplines en profiteront ; la maîtrise des outils, l’élaboration de la forme, le modelage etc.

Face aux stagiaires, j’aime bien connaître leur motivation et surtout ce qu’ils ou elles voudraient apprendre et réaliser durant le stage. Une maquette est souvent la bienvenue mais n’est pas obligatoire. Je tiens aussi à expliquer les différents outils et montrer quelques techniques. Ceci peut être plus vaste, c’est à dire, les techniques de base de taille de pierre, toujours utiles pour un travail plus efficace, ou bien les bases de la gravure sur pierre. Le tout dépend de l’intérêt des stagiaires.

 

Ma façon de procéder en général

Dès que le sujet est déterminé et la pierre choisie, la sculpture se réalise en plusieurs étapes. Rarement, j’entame une pierre sans préparer plus ou moins ce que j’envisage de réaliser. Le sujet influe souvent sur mes démarches, quelquefois la densité de la pierre à sculpter joue aussi.

Une sculpture réaliste exige en général une autre approche qu’une oeuvre aux lignes abstraites. En ce dernier cas, je me sens plus libre, le travail peut être plus spontané. Mais, s’il s’agit par exemple d’une sculpture animalière réaliste, le défi pourrait être bien semblable ; trouver des lignes spontanées et épurées. Pourtant, je me mets à l’étude de l’anatomie, au modelage, à la création d’une ou plusieurs maquettes. Dans l’ensemble, je suis d’avis que, à force d’explorer une forme, on rencontre des obstacles, des difficultés éventuelles, ce qui va permettre de travailler plus ciblé, donc plus efficace, une fois la sculpture commencée.

 

Ma démarche artistique

Familier avec le dessin et la peinture, j’éprouve toujours le besoin de pouvoir toucher la matière en créant. Le travail de la pierre, du bois ou du fer exige l’emploi de tout mon corps. Ce côté physique m’est devenu indispensable. La passion de ces matériaux naturels, la pierre en particulier, matériau noble, me pousse à la création. Je découvre et j’apprends toujours. Le métier est vaste ; le savoir faire, l’outillage et les traditions en font partie.

Le plus souvent inspiré par la nature, il m’arrive d’emprunter d’autres chemins, frisant l’abstraction. Dans mes sculptures, on rencontre une solidité certaine, un soupçon d’humour, mêlé à la tradition, respectant les techniques du métier. En visant la sobriété et l’originalité, l’œuvre peut être parfois complexe à réaliser. C’est là, en repoussant les bornes, que j’éprouve la plus grande satisfaction.

L’étude, la recherche, ou bien l’exploration avant de commencer une œuvre fait partie de mon approche en général. Cette étape, je la considère comme indispensable. Dans la plupart des cas, la réalisation d’une sculpture est précédée par une ou plusieurs maquettes, souvent en terre. J’attache beaucoup de valeur au détail. C’est mon côté perfectionniste et méticuleux. Une œuvre aux finitions soignées me parle, le matériau le mérite.

Mon travail actuel comprend la création de sculptures de même que de commandes pour des particuliers, de la gravure et de la sculpture monumentale, quelquefois proche de l’artisanat dont on peut trouver des traces dans mes oeuvres.

Rob Kirkels

Plus de sculptures …. cliquez ici !